Je vais vous parler du Mind Mapping que j’utilise maintenant depuis plusieurs années.

C’est quoi le Mind Mapping ?

Mind Mapping ou autrement dit l’usage de la carte mentale. Elle permet sur une même feuille de papier d’être organisé, structuré autour d’un projet, et en même temps de laisser libre court à sa créativité puisque toutes les branches de votre mind map n’ont pas besoin d’être toutes exploitées en même temps. Certaines peuvent être des idées pour plus tard.

Je l’utilise dans toutes les sphères de ma vie, personnelle comme professionnelle.

Comment s’y prend on ?

Il existe des supports différents: papier, applications, logiciels prévus pour cela. J’avoue une passion pour le papier, mes Mind Map sont donc dessinés à la main. Dans mon travail lorsqu’il faut quelque chose de plus académique, j’utilise un logiciel prévu pour cela: MindJet, XMind et Visio. Mais pour être très honnête, powerpoint et ses formes feront le même travail avec un peu moins d’ergonomie…

On place au centre l’objet du Mind Mapping. Nous allons prendre un exemple. Je réalise des formations dans des entreprises, souvent en déplacement, je ne dois rien oublier de toute ce qui me sera directement ou indirectement nécessaire lors de cette formation.

C’est aussi valable pour l’organisation de l’anniversaire de choupette et ce qu’il vous sera nécessaire d’apporter lors de vos vacances. Ces mind mapping là peuvent être gardés une vie entière, ressortis à chaque vacances, chaque anniversaire, chaque formation.

Donc revenons à nos moutons, au centre vous placez votre sujet, ici mes formations. Ensuite vous laissez libre court à vos pensées en réfléchissant au sujet, moi ce qui me vient c’est : quel matériel je veux fournir à mes clients, comment je vais leur valider leur formation, comment je vais me connecter à la salle, quel matériel me faut il pour leur faire faire des exercices et quelles douceurs, autrement dit quelle nourriture saine je vais leur proposer pour rester efficace toute la journée… Et pour chacun de ses items, j’y note la liste associée. Voila à quoi cela ressemble:

exemple de Mind Map

Ce Mind Map est de rang 2, c’est à dire que sous le sujet il y a deux niveaux mais il est possible de descendre en rang 3. Je ne vous conseille pas de descendre en dessous, cela devient vite brouillon.

Vous voyez c’est assez simple en faire. Avec une Mind Map on oublie moins de choses. Parfois je les fais sur un bout de papier trouvé dans mon sac ou je les dessine sur ma tablette vite fait quand les idées me viennent. Elles n’ont pas besoin d’être belles, même si les créatifs qui me lisent vont se régaler.

Lorsque les idées ne vous viennent pas facilement il est possible de commencer les rang 1 par: Qui ? Quoi ? Quand ? Comment ? Où ? ou par les éléments du diagramme d’Ishikawa: Matière, Main d’Oeuvre, Milieu, Méthode, Matériel…

Plus vous pratiquerez et plus vous serez à l’aise avec la méthode.

Autre avantage de la méthode ?

La synthétisation et l’apprentissage

Pour ceux d’entre vous qui vous formez, aimez le développement personnel ou ceux qui ont des enfants au collège-lycée, le Mind Map est une formidable technique d’organisation, on l’a vu, mais aussi de synthèse et d’apprentissage. En effet le fait de synthétiser les apprentissages sur la carte permet d’ancrer les savoirs profondément dans le cerveau. Le fait de dessiner ces apprentissage sur une carte et de visualiser la carte permet de renforcer les connexions du cerveau pour une meilleure restitution des savoirs.

Le brainstorming

Autour de mon sujet, je peux avoir de nombreuses idées y compris un peu folles, ou hors de ma zone de confort… Je trace alors une marque de rang 1 avec cette idée. Il n’y a rien derrière pour le moment mais je la garde précieusement. Souvent quelques mois plus tard ou parfois année, je suis mature pour travailler ce sujet et je n’ai pas oublié cette idée en la notant.

Conclusion

Formidable outil d’organisation, de synthétisation et d’apprentissage, essayez le très vite!

Qu’en pensez vous ? Ecrivez moi en commentaire votre prochain sujet de Mind Map !