Plusieurs posts seront sans doute nécessaires pour faire le tour de la planification des repas et tout ce qui va avec. Sujet vaste !

J’ai conscience depuis longtemps que le sujet majeur c’est l’augmentation des légumes, la réduction de l’industriel qui nous empoisonne, ça pourrait d’ailleurs être le sujet d’un autre blog un jour…

Partez du postulat avec moi que je suis quasi végétarienne (ne me lancez pas la pierre pour le quasi ni dans un sens ni dans l’autre) donc que les légumes chez moi c’est sacré et que je fais un maximum moi-même, comme celà vous ne serez pas surpris de mes posts suivants.

Ce post est consacré à comment s’assurer de manger suffisamment de légumes en semaine quand le temps nous est compté entre le travail, récupérer les enfants, les activités, les devoirs, le bain, la cuisine et le dodo.

Je m’astreins à avoir chaque soir sur ma table un légume chaud, une soupe, des salades assaisonnables. Beaucoup de mes amies ne trouve pas cela envisageable sans recourir aux surgelés. Je vous rassure je le fais aussi des fois.

Une fois passée à l’AMAP, la ruche qui dit oui ou un magasin de fermier, sur la route entre le boulot et chez moi (si vous avez lu mes posts vous savez maintenant que je ne fais jamais de déplacements par hasard), je prépare le dimanche :

Une soupe quand c’est la saison : 1 légume au choix et quelques pommes de terre pour lier après passage à la vapeur douce, sinon un gaspacho (j’ai eu 3 mois de tomates cet été de mon potager ; fière !)

Des salades de concombres, carottes, choux divers émincés que je mets dans des bocaux le parfait au frigo. Cela tient très bien 4 jours sans souci. Il faut par contre éviter les tomates, elles n’aiment pas le froid de toute manière, elles, je les fais au dernier moment. Eviter aussi les endives qui s’oxydent dès qu’on les coupe.

Je passe au hachoir les herbes diverses du jardin sauf quand il n’y en a plus… ails, oignons et échalotes, direction le congélateur.

Je découpe des légumes : haricots, courgettes, choux fleurs,… pour les mettre aussi au frais en bocaux le parfait.

Voilà comment chaque soir, je peux rapidement servir des légumes à ma petite famille. Cela se conserve très bien 4 à 5 jours. La reine de longévité, la carotte !

J’ai en général aussi un pot en verre avec du riz déjà prêt, ainsi que des pâtes. Le tout se réchauffant très bien doucement avec une petite sauce tomate maison (ou non ça marche aussi). Comme j’ai oublié de mettre le gène de la patience en fabriquant ma fille, le soir quand on rentre à 19.00 c’est un gremlins… « Maman j’ai Faimmmmmmmm ». Cela évite de lui donner des cochonneries.

L’autre avantage : ma fille et mon mari ne sachant pas cuisiner, je m’assure les jours de déplacements professionnels, qu’ils mangent correctement.

Allez, dimanche prochain vous testez ma méthode ???

Publicités